Cyclisme sur route – Paris-Nice (2.UWT)

Duchesne et Boivin commencent le Paris-Nice sous la pluie

DuchesneAntoine_portrait_2020
Équipe cycliste Groupama-FDJ 
Antoine Duchesne

Montréal, 8 mars 2020 (Sportcom) – C’est dimanche que la 78e édition du Paris-Nice a débuté sous la pluie et le vent pour les cyclistes québécois. Malgré tout, les formations d’Antoine Duchesne (Groupama-FDJ) et de Guillaume Boivin (Israel Start-Up Nation) ont réussi à bien faire en ouverture.

« Les premiers jours du Paris-Nice sont toujours comme ça. On est dans des champs de patates pour les 500 premiers kilomètres et il y a beaucoup de vent à ce temps-ci de l’année », a déclaré Duchesne, qui a été le 77e participant à compléter les 154 km de cette première étape.

Les conditions météo augmentent les risques de bordures et font monter la nervosité chez les compétiteurs tout au long de la course, aux dires du coureur originaire de Saguenay. « Le positionnement joue énormément dans ces situations et tout le monde voulait être bien placé au même endroit. C’était un peu le chaos! Il pleuvait, il ventait et on ne voyait rien », a-t-il décrit.

Duchesne s’est dit satisfait de la performance de son équipe afin d’entamer la compétition qui comporte un total de huit étapes. Le Français Rudy Molard a été le plus rapide de Groupama – FDJ en se classant au 19e rang.

Coéquipier de Guillaume Boivin, l’Allemand Nils Politt a pris le sixième rang à 15 secondes du gagnant, son compatriote Maximilian Schachmann de la formation BORA – Hansgrohe.

Boivin a quant à lui terminé au 95e échelon après avoir été impliqué dans une chute à un point important du parcours. Le Montréalais assure toutefois ne pas être blessé.

En raison du coronavirus, l’équipe de Hugo Houle, Astana, a décidé de se retirer des compétitions jusqu’au 20 mars.

La deuxième étape du Paris-Nice, longue de 166,5 km, reliera lundi Chevreuse et Chalette-sur-Loing.