Patinage artistique

Les premiers mondiaux de Lajoie et Lagha tombent à l’eau

2020-lagha-lajoie
Source: Twitter/Patinage Canada 


Montréal, 12 mars 2020 (Sportcom) – Tout était en place pour que Marjorie Lajoie et Zachary Lagha bouclent leur première saison chez les seniors en beauté devant parents et amis. La pandémie du coronavirus en a toutefois décidé autrement lorsque les Championnats du monde de patinage artistique, prévus au Centre Bell la semaine prochaine, ont officiellement été annulés mercredi.

La Québécoise de 20 ans Alicia Pineault devait aussi sauter sur la glace du Centre Bell pour ce qui aurait été ses tout premiers mondiaux. Shane Firus et Carolane Soucisse devaient aussi être de la compétition en danse sur glace.

« Ç’a vraiment été un choc! » a lancé Marjorie Lajoie. « On a le droit d’être déçus, mais c’est une situation hors de notre contrôle et on comprend la décision. »

Ça faisait un bon moment déjà que Zachary Lagha et elle attendaient ce grand rendez-vous, qui devait avoir lieu dans la métropole pour une première fois depuis 1932. L’annulation, bien que respectée par les différentes fédérations, a grandement déçu les organisateurs. Patinage Québec et Patinage Canada prévoyaient se partager des revenus de 4 à 5 millions $ par l’entremise de cet événement.

« C’est toute une onde de choc pour la communauté du patinage artistique. Ça fait 4 ans que nous préparons cet événement-là et 450 bénévoles nous donnent un coup de main », a déclaré le président de la fédération provinciale, Jocelyn Proulx.  Pas moins de 200 athlètes provenant de 50 pays devaient s’exécuter sous le regard des juges et de la foule montréalaise la semaine prochaine.

« Ça allait être gros! On s’entraîne au Centre Bell et ça allait vraiment être une compétition géniale », a admis Zachary Lagha. « La partie la plus frustrante, c’est que les deux dernières semaines ont été les plus difficiles physiquement. On s’entraînait vraiment fort, on se sentait prêts et on était très bien préparés », a ajouté sa partenaire.

Même s’ils avaient eu vent d’une possible annulation au cours des derniers jours, les champions du monde juniors en titre ont fait fi des rumeurs et ont poursuivi leur entraînement. « On a appris à ne pas être déconcentrés par ça à l’entraînement. On donnait notre 100% et on n’y pensait pas », a assuré Lajoie.« C’est rare qu’une compétition aussi grosse a lieu ici, à Montréal. Ça faisait 88 ans pour celle-là! Tout le monde est dans le même bateau, alors ça va être plus facile de passer au travers tous ensemble », a partagé Marjorie Lajoie.

Une belle saison malgré tout

Selon Marjorie Lajoie et Zachary Lagha, leur première campagne senior est loin d’être gâchée par cet imprévu. « Le fait qu’on se soit qualifiés à notre première année, c’est déjà super cool. Même si c’est annulé, tout le monde sait qui devait y participer et l’équipe canadienne des mondiaux 2020 restera toujours », a justifié Lagha.

C’est donc dire que le duo québécois a conclu sa saison aux Championnats des quatre continents, en février dernier, où il s’est classé au cinquième rang. Après cette performance, Lajoie et Lagha a affirmé que le saut chez les seniors a demandé beaucoup d’adaptation, mais qu’ils voyaient tout de même beaucoup d’amélioration semaine après semaine.

« On a très bien fini! C’est le côté positif dans tout ça. On ne peut pas rester dans ce bain-là. On risque de prendre le reste de la semaine de vacances et on va vite reprendre l’entraînement pour la saison prochaine », a conclu Zachary Lagha.