Lutte – Tournoi de qualification olympique panaméricain

Chance ratée pour Linda Morais

MoraisLinda_2018
Lutte Canada 
Linda Morais

Montréal, 14 mars 2020 (Sportcom) – La lutteuse Linda Morais n’est toujours pas assurée de pouvoir participer aux prochains Jeux olympiques. En action chez les moins de 57 kg samedi, elle a perdu en demi-finale du tournoi de qualification olympique panaméricain, ce qui l’a empêchée de confirmer sa présence à Tokyo cet été.

En raison du coronavirus, le tournoi est disputé à huis clos cette fin de semaine à Ottawa. La Montréalaise avait besoin d’une victoire en ronde des demi-finales pour assurer sa place parmi l’équipe olympique canadienne. Elle a été défaite 8-2 par la Mexicaine Alma Jane Valencia Escoto.

Valencia Escoto a rapidement pris les devants 4-0 en début de combat en immobilisant Morais au sol. Elle a ensuite augmenté son avance à 6-0. La lutteuse canadienne n’a pas baissé les bras et s’est fait piéger en contre-attaque où elle a tout de même pu s’en sortir avec 2 points avant la pause de la mi-temps.

L’éventuelle gagnante n’a pas perdu de temps à la reprise des hostilités et ses deux points supplémentaires ont mis un terme au combat, lui permettant de s’imposer face à la championne du monde en titre des moins de 59 kg.

La journée avait durement commencé pour Linda Morais, qui a fait face à la championne olympique des Jeux de Rio chez les moins de 53 kg, Helen Louise Maroulis. L’Américaine a effectué son retour à la compétition après une pause d’un an et a vaincu la Canadienne au compte de 12-2.

« L’Américaine est une excellente lutteuse. Elle est forte et a démontré une très bonne technique », a dit l’entraîneur de Linda Morais, David Zilberman.

La Québécoise a été en mesure de se reprendre en l’emportant 9-3 contre l’Équatorienne Lissette Alexandra Antes Castillo. Elle a ensuite signé un gain de 10-0 face à la Brésilienne Giulia Rodrigues Penalber De Oliveira, ce qui l’a menée aux demi-finales. Après sa défaite, Linda Morais a battu la Péruvienne Nes Marie Rodriguez Tirado 5-0 pour conclure la compétition avec une médaille de bronze.

« Tout le monde vient au tournoi pour avoir sa place aux Jeux olympiques, alors tous les combats sont difficiles », a souligné Zilberman.

Une dernière chance

Tout n’est pas terminé pour la lutteuse originaire de Tecumseh, en Ontario, qui tentera de mettre la main sur un billet pour les Jeux de Tokyo au tournoi de la dernière chance. D’abord prévu à la fin du mois d’avril à Sofia, en Bulgarie, la présente pandémie mondiale a forcé les organisateurs à reporter cet événement de qualification olympique en juin.

« C’est sûr à 100% que Linda y sera. On va devoir s’asseoir au cours des prochains jours et élaborer un plan. Il y a toujours des choses à travailler et on va se préparer pour ce tournoi », a conclu David Zilberman.

Les Canadiennes Erica Wiebe (-76 kg) et Danielle Lappage (-68 kg) ont quant à elles obtenu leur qualification dans leur catégorie respective samedi.

L’action reprendra dimanche à Ottawa et le Montréalais Jordan Steen tentera de se qualifier chez les moins de 97 kg.