Lutte – Tournoi de qualification olympique

Jordan Steen luttera aux Jeux de Tokyo

jordan-steen-2020
Source: Twitter/Lutte Canada 


Montréal, 15 mars 2020 (Sportcom) – Si les Jeux de Tokyo ont bel et bien lieu cet été, le lutteur Jordan Steen pourra y vivre son baptême olympique. Le Montréalais a confirmé sa présence en signant une victoire convaincante de 13-2 en demi-finale du tournoi de qualification olympique panaméricain, dimanche, à Ottawa.

Opposé au Dominicain Luis Miguel Perez Sosa chez les moins de 97 kg, Steen l’a emporté en moins de deux minutes. Après que Perez Sosa ait pris les devants 2-0, le Canadien a vite riposté en marquant huit points. Il en a ajouté cinq autres par la suite et a ainsi signé une importante victoire qui le propulse directement vers la capitale japonaise.

Avant la demi-finale, Jordan Steen avait perdu 5-0 contre le Cubain Reineris Salas Perez pour commencer la compétition. Il a ensuite vaincu le Mexicain Miguel Javier Sanchez Geraldo 11-0 et le Vénézuélien Jose Daniel Diaz Robertti 12-1.

« On avait un plan de match pour Jordie aujourd’hui et ça faisait quelques semaines qu’on en parlait. Il a fait tout ce qu’il devait faire pour réussir à gagner ses combats. Il a vraiment offert une performance remarquable », a déclaré l’entraîneur David Zilberman.

Pour le principal concerné, il s’agit d’un énorme soulagement. « C’est difficile à croire. J’ai voulu y aller une étape à la fois, un combat à la fois et une attaque à la fois. Je suis tellement content! » a-t-il dit à Lutte Canada après son triomphe. « Ça me semble irréel. Je ne veux pas exagérer, mais la route pour accéder aux Jeux olympiques est très, très difficile. On se sent tellement bien lorsqu’on finit par y arriver! »

Une finale sans importance

Après avoir accompli sa mission première avec brio, Jordan Steen devait se mesurer au Cubain Reineris Salas Perez à nouveau pour la grande finale. Ils avaient croisé le fer à leur premier combat de la journée et Salas Perez avait gagné 5-0.

Cette fois, le lutteur canadien a simplement décidé de ne pas combattre par mesure préventive et a donc terminé avec la médaille d’argent. « Il avait déjà affronté le Cubain en ronde préliminaire et n’avait aucune raison de faire la finale. Ce n’était plus nécessaire pour lui de lutter. Notre objectif était la qualification olympique et on a réussi », a expliqué Zilberman.

L’athlète originaire de Tecumseh en Ontario va maintenant profiter d’une semaine de repos avant de se lancer dans la préparation de ses premiers Jeux olympiques. « On va en discuter et établir une stratégie. Avec la situation actuelle, on ne sait toujours pas à quel moment les Jeux vont avoir lieu. On va y aller un pas à la fois et on va voir ce qui va se passer », a souligné David Zilberman en lien avec la COVID-19. Les organisateurs du tournoi de qualification olympique panaméricain ont d’ailleurs décidé de tenir l’événement à huis clos cette fin de semaine en raison de la pandémie mondiale.

Le Canadien Amar Dhesi a également mis la main sur son billet pour le Japon.

Samedi, Linda Morais a raté sa qualification olympique dans la catégorie des moins de 57 kg. Elle pourra se reprendre en juin au tournoi de la dernière chance à Sofia, en Bulgarie.