Ski de fond

Katherine Stewart-Jones gagne sa cause

Stewart-Jones2020_NordicFocus
Nordic Focus 
Katherine Stewart-Jones

Montréal, 26 mai 2020 (Sportcom) – Katherine Stewart-Jones pourra intégrer l’équipe nationale senior de ski de fond la saison prochaine. D’abord exclue de l’annonce de Nordiq Canada, elle a obtenu gain de cause en appel.

La fédération a fait part de sa décision dans un communiqué mardi.

Après une analyse de ses résultats, le neuvième temps le plus rapide de la journée que Stewart-Jones a signé lors de la poursuite de la Coupe du monde d’Östersund, en Suède, a été considéré comme un résultat individuel dans un top-12 en Coupe du monde, bien qu’elle ait ultimement terminé au 32e échelon.

Dans sa première interprétation des critères de sélection, le comité n’avait pas considéré le meilleur temps d’une journée.

L’exclusion de Katherine Stewart-Jones et de la Québécoise Cendrine Browne de l’équipe nationale senior avait été critiquée. Louis Bouchard, l’entraîneur de Browne au Centre national Pierre-Harvey, avait indiqué que la fédération avait bel et bien suivi ses critères de sélection, mais n’avait pas apporté d’ajustements malgré l’annulation de six étapes de la Coupe du monde avant la fin de la saison.

Dans un communiqué, Nordiq Canada avait assuré respecter le résultat du processus d’appel. Les équipes nationales de développement junior et senior de Nordiq Canada comptent maintenant un total de 16 fondeurs.