Fédération québécoise de boxe olympique

Ariane Fortin-Brochu nouvelle présidente de la Fédération québécoise de boxe olympique

ArianeFortin_20200627_FQBO
Photo Arianne Bergeron 
Ariane Fortin donne une conférence

Montréal, 27 juin 2020 – À ses titres d’Olympienne et de double championne du monde, Ariane Fortin-Brochu peut en ajouter un autre à son palmarès : celui de nouvelle présidente du Conseil d’administration de la Fédération québécoise de boxe olympique (FQBO).

 

Celle qui occupait les fonctions de secrétaire-trésorière ces deux dernières années a été élue samedi par acclamation lors de l’Assemblée générale annuelle de la Fédération qui s’est tenue par vidéoconférence et qui a réuni près de 70 membres et clubs votant.

« Nous sommes dans une ère de changement et nous voulons apporter de l’énergie nouvelle », affirme la femme de 35 ans, très fière d’avoir pu rallier sa communauté derrière sa candidature.

Appréciée non seulement grâce à son passé de boxeuse sur la scène internationale, mais aussi par son leadership et son côté rassembleur, Ariane Fortin-Brochu succède à Pierre Chiasson qui n’a pas revendiqué un nouveau mandat.

« Les membres de la FQBO se sont exprimés aujourd’hui et souhaitent voir une nouvelle génération à la tête du conseil d’administration. Félicitations à Ariane, mais également un grand merci à Pierre Chiasson qui a consacré plus de 20 ans de sa vie au bien être des boxeuses et boxeurs québécois », a commenté Kenneth Piché, directeur général de la FQBO.

S’ajoute à la table de discussion Claudia Marisol Diaz, qui a de son côté été élue au poste de secrétaire-trésorière, second poste en élection.

La priorité à la survie des clubs

La pandémie actuelle du coronavirus laisse plusieurs clubs dans une situation difficile et c’est pourquoi Ariane Fortin-Brochu et ses collègues se mobiliseront pour les aider à surmonter cette épreuve.  « Certains clubs ont déjà dû fermer leurs portes. Aujourd’hui (en assemblée générale annuelle), nous avons proposé des mesures financières pour aider les clubs à survivre. Nous continuerons de les travailler après les commentaires reçus, puis nous allons les adopter.  C’est sûr que nous allons nous concentrer là-dessus lors de la prochaine année en plus de continuer ce que nous avions commencé à mettre en place dans la dernière année dont des camps d’entraînement pour les athlètes et des formations pour les entraîneurs et les officiels.

Un travail collectif

En tant que présidente, Ariane Fortin-Brochu désire évidemment remplir ses promesses de poursuivre le travail déjà entamé l’année dernière, marquée par l’arrivée de nouveaux membres dans le conseil d’administration. « Il fallait rétablir l’ordre, rediviser les pouvoirs et faire du travail collectif », affirme-t-elle. Notre cheval de bataille était vraiment la transparence, autant dans la gouvernance que dans les critères de sélection pour les athlètes, des entraîneurs et des officiels. »

« Il ne faut plus que ce soit seulement le conseil d’administration qui décide, donc nous avons créé des commissions. Nous avons travaillé fort pour redistribuer les pouvoirs et de rétablir le système d’officiels dans les régions », poursuit la fondatrice de Box’Educ (programme clé en main conçu pour les enseignants en éducation physique voulant faire découvrir la boxe à leurs élèves de façon sécuritaire).

Le conseil d’administration est complété par Tony Germain, vice-président, Pascal Brabant, représentant des entraîneurs et Nathalie Lacombe, représentante des officiels.

 

-30-

 

Kenneth Piché
Directeur général
Fédération québécoise de boxe olympique
(514) 252-3047
kenpiche@fqbo.qc.ca