Cyclisme sur route – Tour de Pologne

Astana en bonne posture à l’aube d’une étape déterminante

hugo houle - argon 18 - KARE DEHLI THORSTAD
Argon 18 - KARE DEHLI THORSTAD 


Montréal, 7 août 2020 (Sportcom) – Malgré une opération réussie de la part de l’équipe Ineos, Hugo Houle et ses coéquipiers de la formation Astana sont parvenus à se démarquer, vendredi, à l’occasion de la troisième étape du Tour de Pologne.

Pour une première fois depuis le début de la compétition, les cyclistes ont fait face à plusieurs montées dans cette épreuve de 203,1 kilomètres. Du bon travail de la formation Ineos dans les derniers instants de la course a permis à Richard Carapaz d’être le premier à rallier l’arrivée à Bielsko-Biala.

L’Équatorien est sorti des blocs à un peu plus de 500 mètres de l'arrivée, lui permettant de devancer l’Italien Diego Ulissi (UEA – Emirates) et le Français Rudy Molard (Groupama – FDJ) au sprint. « Ils ont mis un tempo très solide et Carapaz a lancé son attaque très tôt. C’est un coureur très explosif et cette victoire est toute à son honneur », a expliqué Houle.

Dans le coup jusqu’à la toute fin, son coéquipier danois Jakob Fuglsang a pris le quatrième rang de cette étape, de quoi encourager l’équipe kazakhe. « On s’attendait à un peu plus d’action, mais on a bien contrôlé notre course. J’ai amené Jakob jusqu’au pied de la dernière montée et j’ai réussi à m’accrocher dans le premier groupe. C’est une bonne journée pour nous », a poursuivi l’athlète de Sainte-Perpétue, 36e de la journée.

De son côté, le Montréalais James Piccoli a été ennuyé par une chute à la mi-parcours et s’est classé 53e, à un peu plus de 30 secondes du vainqueur.

« J’ai eu une petite chute, mais rien de sérieux. Je suis un peu déçu d’avoir manqué de gaz dans le final, mais je vais me reposer afin d’être prêt pour demain (samedi) », a informé le membre de la formation Israel Start-Up Nation.

Fort de sa victoire, Carapaz (13 h 2 min 36 s) s’est emparé du premier rang au classement général provisoire. Il est suivi de près par Ulissi et le Polonais Kamil Malecki (CCC), à 4 secondes derrières.

Pour sa part, Houle a grimpé au 16e rang (+10 secondes), alors que Piccoli est 50e, à 47 secondes du meneur.

La quatrième étape du Tour de Pologne sera présentée samedi, sur un sinueux parcours de 152,9 kilomètres en montagne qui mènera les participants vers le village de Bukowina Tatrzanska.

« Ça va être encore plus difficile demain et je pense que cette course va définir le classement final. Nous (Astana) sommes en bonne position avec trois coureurs dans le top-25, alors ce sera important d’être prêts », a conclu Hugo Houle.