Cyclisme sur route – La Flèche Wallonne (World Tour)

Hugo Houle boucle le top-20 en Belgique

hugo houle - argon 18 - KARE DEHLI THORSTAD
Argon 18 - KARE DEHLI THORSTAD 


Montréal, 30 septembre 2020 (Sportcom) – Hugo Houle a « donné tout ce qui lui restait » dans les 500 derniers mètres de la Flèche Wallonne, mercredi, ce qui lui a permis de signer le meilleur résultat de l’équipe Astana en terminant 20e.

Après avoir épaulé les deux leaders de la formation tout au long de la course, soit les Espagnols Gorka Izagirre et Omar Fraile, Hugo Houle a décidé de pousser un peu plus pour améliorer son sort. « Je les ai aidés toute la course et, dans la dernière montée, j’ai fait mon boulot pour les placer. J’étais un peu loin et je sentais que j’avais encore des jambes, alors j’ai essayé de m’accrocher et, au final, plus la montée avançait, plus je remontais au classement », a expliqué le Québécois.

Izagirre et Fraile ont respectivement complété la course au 23e et au 27e rangs. C’est le Suisse Marc Hirschi (Sunweb) qui a remporté les grands honneurs devant le Français Benoît Cosnefroy (AG2R La Mondiale) et le Canadien Michael Woods (EF Pro cycling) au sprint.

Bien qu’il ait réussi à remonter au classement, Hugo Houle estime qu’il aurait pu faire mieux s’il avait été mieux positionné dans la dernière montée. Malgré tout, il demeure très satisfait de sa performance. « J’avais de très bonnes jambes et j’étais en très grande forme. J’ai attaqué la montée un peu trop loin et ça m’a coûté un peu d’énergie. C’est tout de même un beau résultat pour moi dans une grande classique comme celle-là », a-t-il déclaré.

La Flèche Wallonne a présenté plusieurs courtes montées en fin de parcours, ce qui ajoute à la satisfaction de Houle d’être parvenu à se démarquer. « D’habitude, je n’arrive pas à suivre les meilleurs dans ces situations. C’était extrêmement raide », a ajouté le cycliste de Sainte-Perpétue, qui s’est aussi réjoui de voir son compatriote Michael Woods monter sur le podium.

Hugo Houle reprendra l’action dimanche pour le Liège-Bastogne-Liège, en Belgique.

« Ç’a été une bonne journée et c’est de bon augure pour la course de dimanche. La forme est bonne et on va voir ce que je peux faire pour le reste des classiques avec ces bonnes jambes ! »

Congé forcé pour Guillaume Boivin

Par ailleurs, la deuxième étape du BinckBank Tour, auquel participe Guillaume Boivin, a été annulée en raison de la situation liée à la COVID-19 aux Pays-Bas. L’organisation a ainsi décidé de changer le parcours de ce contre-la-montre pour demeurer en territoire belge.

La compétition reprendra jeudi et le contre-la-montre aura finalement lieu vendredi. Le BinckBank Tour prendra fin samedi avec une étape de 184 kilomètres. Mardi, Boivin s’est retrouvé au cœur d’une importante chute et a terminé au 120e rang.