Aide financière du gouvernement

Un renfort très attendu

SportsQuebec
 


Montréal, 15 octobre 2020 – Cinq mois d’efforts concertés visant un soutien financier substantiel aux organismes portant à bout de bras le sport au Québec sont finalement entérinés aujourd’hui par l’annonce du plan d’aide de la part du gouvernement du Québec. 

 

Des 70 millions de dollars annoncés, près de 30 millions seront directement destinés aux fédérations sportives et aux organismes de sports provinciaux. Pour les fédérations de sport, ces montants seront distribués au même prorata que deux programmes déjà existants, le Programme de soutien aux fédérations sportives québécoises et le Programme de soutien au développement de l’excellence.

« Il s’agit de 30 millions de dollars ”neufs”, ce qui donne une bouffée d’air aux organismes sportifs qui en ont actuellement grandement besoin. De plus, toutes les sommes investies indirectement dans notre milieu et qui seront précisées au cours des prochains jours comme celles pour les femmes et les filles en sport, les entraîneurs, les initiatives locales ou l’aide aux clientèles plus défavorisées sont des initiatives importantes qui seront très bénéfiques pour l’ensemble du système sportif », a mentionné Julie Gosselin, présidente de SPORTSQUÉBEC.

Cependant, un angle mort semble ne pas avoir été couvert concernant les clubs sportifs et organismes locaux oeuvrant directement sur le terrain, en première ligne. « Le plan d’aide est entièrement dirigé vers les organismes provinciaux. L’objectif sous-jacent est que ces derniers puissent à leur tour aider leurs associations et leurs clubs, mais pour être réaliste, ce ne seront que quelques fédérations qui pourront y arriver. Les autres n’auront d’autres choix que d’utiliser ces sommes pour leur survie immédiate », a mis en lumière Alain Deschamps, directeur général de SPORTSQUÉBEC.

Ce sera encore une fois en équipe, à l’image de tout le travail accompli depuis mars dernier, que le sport organisé maximisera chacun des dollars reçus. « Nous espérons que nous pourrons être créatifs avec certaines bonifications annoncées aujourd’hui pour apporter une aide concrète aux organismes locaux », a ajouté Alain Deschamps.

SPORTSQUÉBEC poursuivra désormais son travail minutieux de suivi pour la concrétisation de ce plan d’aide incluant les délais de décaissements, les méthodes pour y arriver, les versements des montants antérieurement disponibles et l’assouplissement des balises d’utilisation.

La vie normale inclut le sport

SPORTSQUÉBEC croit fermement que la pratique sportive organisée est essentielle à la santé globale et doit demeurer le plus souvent et le plus longtemps accessible à l’ensemble des gens d’ici.

« La santé des Québécois passe actuellement non seulement par le contrôle des risques, mais aussi par la possibilité de maintenir un équilibre sain, incluant la pratique sportive encadrée, donc sécuritaire. Il est important de continuer à mobiliser la communauté sportive et respecter les consignes de la Santé publique afin que collectivement, nous puissions aider les régions du Québec à sortir de la zone rouge le plus rapidement possible. Ainsi, nous estimons que ce plan d’aide doit être le premier pas de la contribution tangible à la communauté sportive, mais qui sera assurément suivi d’autres actions concrètes et de soutien continu de la part de nos élus », a conclu Julie Gosselin.

-30-

Pour information complémentaire ou entrevue :
Karine Fréchette
450-540-1178
kfrechette@sportsquebec.com