Égale Action

Un plan d’aide de 70 M$ pour soutenir les artisans du sport, du loisir et du plein air, dont 1,3 M$ pour l’avancement des femmes et des filles

EgaleAction
 


Montréal, le 16 octobre 2020  –  La ministre déléguée à l'Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Mme Isabelle Charest, a annoncé hier un plan d'aide de 70 millions de dollars pour soutenir les milieux du sport, du loisir et du plein air durement touchés par la pandémie de la COVID-19. Il a été précisé que les sommes seront principalement destinées aux partenaires du loisir et du sport responsables de l'organisation d'une multitude d'activités qui favorisent la santé de la population et la vitalité de nos communautés.

Lors de cette annonce, la ministre Charest a mentionné vouloir, par ce plan de soutien financier, soutenir plus particulièrement les clientèles qui sont à risque de diminuer leur participation, notamment les filles et les femmes. Plus précisément, l’annonce faite hier prévoit l’attribution de plus de 1,3 million de dollars à l’avancement des femmes et des filles en loisir et en sport.

C’est avec joie qu’Égale Action accueille cette annonce en attendant d’en apprendre davantage sur les actions qui pourront être mises en place. Présent dans le milieu sportif québécois depuis 2001, l’organisme est à même de constater que malgré certaines avancées, beaucoup reste à faire pour favoriser la participation et l’avancement des filles et des femmes en sport. La pandémie de la COVID-19 n’a rien fait pour améliorer la situation. En effet, les conditions actuelles ont entraîné la remise et l’annulation de plusieurs activés sportives, ce qui accentue le risque de décrochage de la pratique sportive chez les jeunes, particulièrement chez les adolescentes qui sont déjà parmi les clientèles les plus à risque de décrochage sportif.

Égale Action profite de l’occasion pour rappeler que les femmes sont disproportionnellement affectées par la pandémie. Leur surreprésentation dans certains secteurs d’activités particulièrement touchés par la crise sanitaire a des conséquences sur leur situation économique et professionnelle, auxquelles s’ajoutent les enjeux de conciliation travail-famille. Déjà présentes en trop faible nombre dans le milieu sportif, notamment à titre d’entraineures, d’officielles, de gestionnaires, etc., la situation actuelle est un obstacle supplémentaire à leur recrutement et leur rétention. Il importe donc de rappeler que la présence des femmes dans des positions de leadership en sport est nécessaire pour assurer une diversité de modèles auprès des plus jeunes et inspirer les prochaines générations, mais également pour permettre une meilleure représentativité et une multitude d’expériences au sein même des instances sportives.

À propos d’Égale Action

Égale Action a pour mission de rendre le système sportif québécois équitable ET égalitaire à l’égard des filles et des femmes et soutenir ces dernières dans le développement de leur plein potentiel.

Pour en savoir davantage, consulter www.egaleaction.com

 

-30 –

 

Source :

Kim Dupré | Directrice générale
514-939-2766
directiongenerale@egaleaction.com