Judo Canada – Grand Chelem de Budapest

Jessica Klimkait fait la loi à son retour à la compétition

Montréal, 23 octobre 2020 – Jessica Klimkait n’a pas attendu longtemps avant de remonter sur un podium international. Vendredi, au Grand Chelem de judo de Budapest, l’athlète de 23 ans a remporté la médaille d’or des moins de 57 kg après avoir défait ses quatre adversaires du jour par ippon.

« Je me sentais bien à l’entraînement depuis un bon moment déjà, mais c’était difficile pour moi de dire comment cela se traduirait sur la scène internationale, a-t-elle expliqué. Je voulais faire mes preuves et une fois ici, j’avais hâte. C’est bien de savoir que ce que je ressentais était vrai. Je suis contente de la façon dont je me suis battue ! »

En grande finale, Klimkait a eu raison de la Française Hélène Receveaux qui avait été médaillée de bronze aux Championnats du monde disputés au même endroit en 2017.

Photo: IJF, Gabriela Sabau
Jessica Klimkait, deuxième à partir de la gauche.

À ses trois rondes précédentes, la combattante originaire de Whitby s’était aussi imposée par ippon. Aux deux premiers tours, elle a eu raison de la Kosovare Flaka Loxha et ensuite de la Bulgare Ivelina Ilieva. L’affrontement de la demi-finale qui l’opposait à la Hongroise Hedvig Karakas a été plus long que les deux premiers, sauf que l’Ontarienne aisément a pu se frayer un chemin jusqu’en finale.

Klimkait, numéro deux au classement mondial des moins de 57 kg derrière sa compatriote Christa Deguchi, a qualifié cette journée de « plus intéressante » de sa carrière, à cause des circonstances de pandémie.

« C’est motivant de revenir à la compétition de cette façon et ça démontre que je suis dans la bonne direction. […] Les conditions d’entraînement particulières des derniers mois m’ont aidée à sortir de ma zone de confort. Cela m’a permis de grandir et je suis une athlète plus mature qui comprend mieux mon judo. »

L’entraîneur canadien Sasha Mehmedovic était évidemment ravi de la performance de sa protégée.

« Bien honnêtement, elle n’avait pas de compétition aujourd’hui ! Elle était inarrêtable et elle a connu une journée parfaite. C’était très beau à voir. Elle a battu certaines des filles les mieux classées au monde et je suis très heureux de voir que les plans de match ont fonctionné. Il n’y a pas un moment où elle a été en danger. »

Est-ce que cette prestation saura inspirer les autres Canadiens qui seront en action samedi et dimanche ?

« Comme entraîneur, c’est ce qu’on espère ! » a-t-il conclu.

Samedi, les représentants canadiens en action seront Catherine Beauchemin-Pinard (-63 kg), Arthur Margelidon (-73 kg) et Antoine Valois-Fortier (-81 kg).

-30-

Rédigé par Sportcom pour Judo Canada
Informations :
Patrick Esparbès
Directeur général adjoint
(514) 668-6279
p.esparbes@judocanada.org