Judo Canada

Une quatrième médaille canadienne, gracieuseté de Shady El Nahas

JudoCan
 
Judo Canada

Montréal, 25 octobre 2020 – Dernier judoka canadien en action dans la capitale hongroise, Shady El Nahas s’est assuré de conclure le Grand Chelem de Budapest en beauté, dimanche, en s’emparant d’une médaille de bronze chez les moins de 100 kg.

Il s’agit de la quatrième médaille remportée par un athlète canadien en Hongrie après que Jessica Klimkait (-57 kg), Antoine Valois-Fortier (-81 kg) et Arthur Margelidon (-73 kg) aient respectivement décroché l’or, l’argent et le bronze.

« Je suis très heureux de ma performance aujourd’hui », a déclaré celui qui est classé 7e au monde dans sa catégorie. « Pour une première fois, je me sentais aussi fort sinon plus que le champion du monde et les autres. C’était une compétition pour évaluer mon niveau et je suis vraiment fier de moi aujourd’hui. »

El Nahas a commencé le tournoi en l’emportant par ippon contre Zsombor Veg, de la Hongrie, et contre Ramadan Darwish, de l’Égypte. Il s’est ensuite incliné durant les quarts de finale devant le futur médaillé d’argent, le Russe Arman Adamian, ce qui l’a envoyé au repêchage.

Le Canadien n’avait cependant pas dit son dernier mot. Il s’est vite repris en ayant le dessus sur le Hongrois Miklos Cirjenics par ippon et a vaincu le Belge Toma Nikiforov par waza-ari afin de monter sur la troisième marche du podium.

Photo: Fédération internationale de judo

Shady El Nahas met ainsi la main sur la quatrième médaille de sa carrière en Grand Chelem.

À l’occasion de ce premier rendez-vous international depuis le début de la pandémie, l’athlète de 22 ans avait hâte de revenir sur les tatamis.

« Habituellement, je suis vraiment stressé, mais là j’étais surtout excité. C’est sûr que je voulais gagner, mais je voulais surtout m’amuser », a-t-il commenté. Il compte bien conserver cet état d’esprit à l’avenir. « Ça va être ma nouvelle mentalité. Je dois encore travailler et il reste des trucs à fixer dans mon judo, mais ça s’améliore et c’est bon signe. »

Un excellent départ

Quatre des cinq judokas canadiens présents à Budapest repartiront avec une médaille, tandis que Catherine Beauchemin-Pinard a terminé cinquième chez les moins de 63 kg. Avec de tels résultats, force est d’admettre que la formation canadienne était fin prête à renouer avec l’action sur la scène internationale, après une longue pause forcée par la COVID-19.

De quoi rendre heureux l’entraîneur Sasha Mehmedovic qui a accompagné les athlètes en Europe. « En tant qu’entraîneur, je suis vraiment satisfait de la performance de notre équipe cette fin de semaine. Tout le monde a semblé être en grande forme », a-t-il admis.

Il ajoute avoir tout de même senti la nervosité chez les judokas, qui n’avaient pas pris part à un tournoi international depuis plusieurs mois.

« C’était leur première compétition depuis le mois de février et il y avait beaucoup de stress. Ces résultats démontrent que nous sommes en mesure de bien nous préparer en cette période difficile. Ça nous donne de la confiance en vue des futurs événements », a conclu Mehmedovic.

-30-

Rédigé par Sportcom pour Judo Canada

Informations :
Patrick Esparbès
Directeur général adjoint
(514) 668-6279
p.esparbes@judocanada.org