Cyclisme sur route – Tour d’Espagne

Première journée d’une fin de semaine montagneuse à la Vuelta

20201031Vuelta
 


Montréal, 31 octobre 2020 (Sportcom) – Le peloton du Tour d’Espagne est engagé dans fin de semaine éprouvante de deux étapes de montagne dont les arrivées sont au sommet. Samedi, le leader de l’équipe du Montréalais James Piccoli (Israel Start-Up Nation), Dan Martin, a conservé sa troisième place au classement général à l’issue de la 11e étape.

L’Irlandais qui accuse 25 secondes de retard sur le Slovène Primoz Roglic (Jumbo-Visma) a été le premier du groupe des meneurs à rallier l’arrivée avec une septième place, un peu plus d’une minute derrière le gagnant, le Français David Gaudu (Groupama-FDJ). Quant à Piccoli, 130e du jour (+34 minutes 59 secondes), il a terminé la journée à son rythme et pointe maintenant en 122e place au classement provisoire à plus de 2 heures 20 minutes.

Les 170 kilomètres entre Villaviciosa et Alto de la Farrapona présentaient cinq cols, dont quatre de première catégorie.

L’Espagnol Marc Soler (Movistar) a rejoint l’échappée du jour avec 80 kilomètres à faire. Le Français Guillaume Martin (Cofidis), détenteur du maillot à pois de meilleur grimpeur, a été le principal animateur du groupe de huit coureurs afin d’aller chercher un maximum de points pour renforcer la défense de son maillot distinctif.

Derrière dans le peloton, les Jumbo-Visma ont maintenu l’écart entre deux et trois minutes sur le groupe. L’échappée a fondu à cinq coureurs avec neuf kilomètres à faire. Soler s’est extirpé quatre kilomètres plus tard pour ensuite être rejoint Gaudu. Les deux coureurs ont bien travaillé ensemble afin que les poursuivants ne reviennent pas sur eux, mais le Français semblait plus frais que l’Espagnol qui roulait les épaules, lui qui avait déjà brûlé plusieurs cartouches lors de son retour sur la tête de course plus tôt dans l’épreuve.

Gaudu a porté une première attaque à 700 mètres de la ligne pour ensuite déposer le gagnant de la deuxième étape à 150 mètres de l’arrivée, signant ainsi la première victoire de sa carrière dans un grand tour avec un grand cri de joie.

Dimanche, la 12e étape sera courte : seulement 109 kilomètres, sauf qu’elle remaniera assurément le classement général avec ses cinq cols : deux de première catégorie, deux de troisième catégorie et surtout, un hors catégorie dont le sommet accueillera l’arrivée du parcours présenté entre Pola de Laviana et l’Alto de l’Angliru.