Ski cross – Coupe du monde

Chris Del Bosco et ses coéquipiers veulent en faire plus

Montréal, 20 janvier 2021 (Sportcom) – Les rafales de vent et l’accumulation de neige ont compliqué, mercredi, la tâche des participants de la première journée d’activités de la Coupe du monde de ski cross d’Idre Fjäll, en Suède. Le tout n’a cependant pas empêché Chris Del Bosco de se démarquer en concluant au 13e rang de cette épreuve de format sprint.

Accédant directement à la phase éliminatoire, le Montréalais a d’abord remporté sa vague en ronde des 64, puis a terminé deuxième de son quatuor lors de l’étape suivante. Un mauvais départ lors des quarts de finale a cependant stoppé Del Bosco, toujours à la recherche d’un premier top-10 cette saison.

« Les conditions étaient assez difficiles avec le vent et la neige, mais j’ai connu une journée correcte dans l’ensemble. J’ai bien commencé dans mes deux premières rondes, mais je n’ai pas eu le départ espéré en quarts de finale. J’ai essayé de provoquer les choses avant la ligne d’arrivée, mais je suis arrivé tout juste à court », a-t-il fait savoir en entrevue avec Sportcom.

Le Français Bastien Midol a été couronné à l’issue de l’épreuve, lui qui a devancé le Suédois Viktor Andersson, de même que son compatriote François Place lors de la grande finale. 

Également en action, Jared Schmidt a connu une courte journée en prenant le quatrième et dernier rang de sa vague en ronde des 64. Le skieur de Mont-Tremblant s’est tout de même montré positif en dépit du résultat.

« Cette course a été difficile pour moi aujourd'hui. Je n'ai pas réussi à sortir de ma vague, mais je suis quand même satisfait de la direction que prend mon ski. Après ma blessure (déchirure du ligament collatéral médial au genou droit en 2019), j'ai travaillé dur en gymnase et sur la neige pour atteindre mes objectifs et je veux continuer de m’améliorer », a expliqué celui qui conclut en 48e place.

Le constat est similaire du côté de sa sœur, Hannah, elle aussi limitée à une seule course mercredi. Elle a terminé dernière de son départ en quarts de finale, ce qui lui procure le 17e échelon de la compétition féminine.

« Le format sprint est un peu difficile pour moi, mais c’est bon pour l’expérience. Ç’a été une course assez serrée, mais je n’ai pas été en mesure de m’adapter au parcours en ligne droite et aux différents sauts, surtout avec la neige qui nous ralentissait sur la piste », a-t-elle analysé.

Sa compatriote britanno-colombienne Marielle Thompson a obtenu le meilleur résultat canadien du jour en raflant l’argent. Elle a été accompagnée sur le podium par les Suisses Fanny Smith et Talina Gantenbein, respectivement première et troisième.

Tourner la page rapidement

Jared et Hannah Schmidt, tout comme Chris Del Bosco, n’auront pas à patienter bien longtemps avant de pouvoir se reprendre. Les trois seront de retour sur la piste jeudi et vendredi afin de prendre part à deux séances de qualifications individuelles. Un total de 16 femmes et 32 hommes seront ensuite retenus en prévision des finales prévues samedi et dimanche.

« J'attends avec impatience les deux prochaines courses. Nous sommes très chanceux de pouvoir concourir présentement et ce sera une autre bonne manière de progresser en vue du reste de la saison », a mentionné Jared Schmidt.

Pour sa part, Chris Del Bosco tentera d’améliorer sa 13e place, un objectif amplement réalisable selon lui. « Je pense que j’en ai définitivement plus dans le réservoir et j’espère le démontrer dans les prochains jours. J’ai bien hâte de participer aux autres courses et d’affronter un parcours un peu plus long. »