Égale Action

Portraits de femmes d’influence en sport

Montréal, 27 janvier 2021 – Les femmes n’ont pas toujours été les bienvenues dans la sphère sportive. Avec les années, elles ont su se tailler une place dans un monde que beaucoup croyaient masculin. Par leur détermination, leur courage et leur résilience, certaines femmes deviennent des modèles forts de la représentation féminine en sport. Égale Action, dont la mission est de rendre le système sportif québécois équitable et égalitaire à l’égard des filles et des femmes, souhaite présenter des exemples de femmes qui se démarquent dans leur sport, non seulement en tant qu’athlète, mais également en tant que gestionnaire, entraineure ou bénévole. 

En novembre dernier, nous vous avons présenté les récipiendaires des volets «Jeunesse», «Régional» et «Provincial». Ce mois-ci, c’est au tour des récipiendaires «National/International» et «Reconnaissance» de l’édition 2020 du Gala Femmes d’influence en sport au Québec d’Égale Action d’être présentées. Elles sont influentes, passionnées et brillent au quotidien dans le sport au féminin.

 

 

Véronique GosselinPatinage artistique
Officielle et bénévole
Montérégie

Ayant pratiqué le patinage artistique compétitif pendant 15 ans, l’environnement positif de la communauté du patinage lui a donné le désir de redonner au sport et aux organisations. C’est lors de son entrée à l’Université de Montréal au programme de Doctorat en Optométrie, il y a 25 ans, que Véronique a entrepris son développement en tant qu’officielle. Depuis, elle est active à tous les niveaux (local à international) à divers titres : juge en simple et en couple, contrôleur technique, formatrice, évaluatrice, mentore et bénévole.  En raison de son expérience et de son expertise, en septembre 2019 à Obersdorft en Allemagne, elle réussit l’examen de l’Union Internationale de Patinage (UIP), en tant que juge en simple et en couple, lui permettant ainsi d’officier aux Championnats du monde ainsi qu’aux Jeux olympiques. Depuis que Patinage Québec existe, c’est la première fois qu’une femme atteint ce niveau dans ces disciplines.

Outre son implication en tant qu’officielle, elle aime conseiller et épauler les athlètes, les entraineures et les entraineurs, ainsi que les autres officielles et les officiels de tous les niveaux dans leurs préparations en vue des compétitions. Pour elle, les échanges, le partage et les rétroactions sont importants et enrichissants pour toutes les personnes impliquées dans son sport, car elles amènent le sport vers l’excellence.

 

 

Marie-Claude DeslièresWater-polo
Officielle
Montréal

Marie-Claude Deslières a commencé à jouer au water-polo à l’âge de 10 ans en 1976. Sélectionnée à l’âge de 16 ans sur l’équipe nationale séniore en 1983, elle y jouera pendant 12 ans. Parallèlement, à 15 ans, elle développe un intérêt pour l’arbitrage. Elle officie essentiellement le volet masculin puisqu’elle est toujours elle-même athlète. Après s’être éloignée du sport pour fonder une famille, elle revient au jeu pour faire partie de l’équipe qui participera aux premiers Jeux olympiques de l’histoire du water-polo féminin à Sydney en 2000.

Marie-Claude devient officielle de la FINA en 2004 et se fait confier la responsabilité du développement des officielles et des officiels du Québec en 2010. Depuis 2011, elle accompagne à titre de mentore de nombreuses personnes partout à travers le Canada et veille à maintenir un niveau d’excellence à travers le pays. En 2013, elle fait partie du comité pancanadien pour la mise sur pied d’ateliers de formation des officielles et des officiels tant au niveau régional, provincial que national. Cette même année, elle est nommée Maître Formatrice et Maître Évaluateur pour le Québec par WaterPolo Canada et fait du Québec la province la mieux équipée pour encadrer les officielles et les officiels de water-polo au Canada. En 2019, elle se joint au comité pour la parité des femmes de WaterPolo Québec où elle conçoit des sondages adressés aux officielles de water-polo de tous les niveaux afin de dresser un portrait de leur réalité dans le but de la comparer avec la situation des officielles, tous sports confondus, au Québec. Marie-Claude développe continuellement des formations et des cliniques afin de veiller à ce que les athlètes, les officielles et les officiels, ainsi que les entraineures et les entraineurs soient toujours au fait des tenants et aboutissants des nouvelles règles de jeu. En 2019, elle est récipiendaire du Prix Jean-Denis Dionne, remis aux bâtisseuses et aux bâtisseurs du sport, au Gala de WaterPolo Québec et pour souligner son impact notable sur le sport, WaterPolo Québec nomme son prix de l’Officiel par excellence de l’année le Prix Marie-Claude Deslières.

Pour consulter le profil de toutes nos finalistes de l’édition 2020 du Gala Femmes d’influence en sport au Québec, cliquez ici.

-30-

Pour informations :

Joanie Dubé
Coordonnatrice au développement et communications
Égale Action
514-252-3114 poste 3543
jdube@egaleaction.com