Les Québécois stoppés aux qualifications en ouverture des mondiaux

2021-sebastien-beaulieu-credit-facebookSource : Facebook / Sébastien Beaulieu

Montréal, 1er mars 2021 (Sportcom) – Trois planchistes québécois étaient en action au slalom géant en parallèle, épreuve qui a lancé les Championnats du monde de Rogla lundi, en Slovénie. Arnaud Gaudet, Sébastien Beaulieu et Jules Lefebvre ont tous réussi à accéder à la deuxième manche des qualifications, sans toutefois passer à la ronde finale.

Gaudet a été le meilleur Canadien de la journée en prenant le 25e rang. Classé 20e à l’issue de la première ronde des qualifications, l’athlète de 20 ans a éprouvé quelques difficultés dans certains virages de sa seconde descente, ce qui lui a fait perdre beaucoup de temps, mais aussi quelques places au classement.

« J’ai eu une bonne première descente, mais la deuxième a été moins bonne que ce que j’espérais. C’est dommage, mais je suis tout de même content de ma performance », a admis Gaudet à Sportcom, ajoutant qu’il visait d’abord et avant tout une place parmi les 32 meilleurs compétiteurs.

Son résultat signé lundi représente un sommet personnel en slalom géant en parallèle cette saison. Jusqu’à maintenant, sa meilleure marque avait été une 32e place à la Coupe du monde de Scuol, en Suisse, au début du mois de janvier.

« J’étais dans le top-20 après ma première descente et je voulais y rester, ou même me qualifier pour les finales. Je reste satisfait malgré tout et j’ai hâte au slalom en parallèle de demain (mardi). »

Une sortie décevante pour Beaulieu

Auteur d’un premier podium en Coupe européenne avec une troisième place à en Italie, la fin de semaine dernière, c’est en pleine confiance que Sébastien Beaulieu a entrepris les troisièmes Championnats du monde de sa carrière.

« J’avais un bon momentum », a souligné d’emblée celui qui avait également fini quatrième aux Championnats nationaux d’Autriche, il y a deux semaines.


Beaulieu a cependant éprouvé quelques difficultés lors de ses départs, lundi, et a conclu au 27e échelon, un résultat qu’il juge très décevant. « Je considère que dernièrement, je suis extrêmement rapide, alors j’étais en confiance et je savais que j’étais en mesure de percer le top-16. Rogla est probablement la piste que j’aime le moins sur le circuit, je n’y ai jamais connu beaucoup de succès », a-t-il fait savoir.

Jules Lefebvre a quant à lui terminé au 32e rang des qualifications après avoir été disqualifié lors de sa deuxième descente.

Notons que Jasey-Jay Anderson n’est pas de la partie à Rogla. Il s’agit seulement des deuxièmes Championnats du monde ratés par le vétéran depuis 1999. Il était absent des mondiaux de 2011, année où il était finalement sorti d’une courte retraite après avoir gagné une médaille d’or aux Jeux olympiques de Vancouver.

Le Russe Dmitry Loginov a devancé l’Italien Roland Fischnaller en grande finale pour défendre son titre de champion du monde obtenu en 2019, à Park City. Son compatriote Andrey Sobolev est venu compléter le podium.

Les planchistes seront de retour mardi pour l’épreuve du slalom en parallèle.