Résultat crève-cœur pour Arnaud Gaudet

2020-Arnaud-Gaudet-Miha-Matavz-FISSource : Miha Matavz / FIS

Montréal, 2 mars 2021 (Sportcom) – Le planchiste Arnaud Gaudet a raté les rondes finales du slalom en parallèle par seulement six centièmes de seconde, mardi, lors de la deuxième et dernière journée d’activités des Championnats du monde de Rogla, en Slovénie.

« La 17e place est la plus crève-cœur », a déclaré Gaudet à Sportcom après la compétition, où les 16 meilleurs accédaient aux rondes éliminatoires. Son temps de 55,91 s l’a placé à égalité avec le Slovène Tim Mastnak.

Les détails ont fait toute la différence pour l’athlète de 20 ans. Il estime que trois erreurs commises lors de sa première descente lui ont fait perdre du temps, en plus d’offrir une performance en deçà de ses attentes par la suite, en deuxième manche.

« Je suis un peu déçu d’être juste à l’extérieur des finales. C’est dommage, mais je ne m’en fais pas trop avec ça. J’ai quand même réussi à finir 17e avec deux descentes dont je ne suis pas tout à fait satisfait », a relativisé Gaudet, soulignant du même coup qu’il a signé le meilleur résultat canadien pour une deuxième journée de suite chez les hommes. Lundi, il avait fini 25e du slalom géant en parallèle.

Sébastien Beaulieu a à son tour pris le 25e échelon, mardi. Il s’agit de son premier top-30 en slalom en parallèle depuis la Coupe du monde de Secret Garden (Chine), en 2019, où il s’était classé 27e.

« J’ai encore du travail à effectuer pour atteindre les finales, mais je suis sur le bon chemin. » – Sébastien Beaulieu

Si son objectif a d’abord été d »effectuer une deuxième descente, le Québécois a réajusté le tir au cours de la journée après avoir réussi d’entrée de jeu le dixième meilleur temps du parcours rouge. « J’avais une super première descente et quand j’ai vu que j’étais dixième du rouge, c’est sûr que mon objectif était d’accéder aux finales. C’est très faisable de cette position en slalom (en parallèle). »

« Je n’ai pas su capitaliser en faisant une grosse erreur dans la deuxième descente, a-t-il poursuivi. Je me suis fait prendre sur une ligne un peu trop directe sur le plat et il a fallu que je remonte la ligne, ce qui m’a fait perdre toute ma vitesse. »

Également en action, Jules Lefebvre suit tout juste derrière Beaulieu au classement final, en 26e place.

L’Autrichien Benjamin Karl a raflé la médaille d’or en ayant le dessus sur son compatriote Andreas Prommegger en finale. Médaillé d’or du slalom géant en parallèle la veille, le Russe Dmitry Loginov a obtenu le bronze.

Les mondiaux étant maintenant terminés, les athlètes reprendront l’action samedi, toujours à Rogla, à l’occasion d’une Coupe du monde.