Le relais féminin canadien accomplit son objectif

Stewart-Jones2020_NordicFocus

 

Montréal, 4 mars 2021 (Sportcom) – Les Canadiennes ont complété le relais féminin 4×5 kilomètres des Championnats du monde de ski de fond d’Oberstdorf, en Allemagne, en neuvième place jeudi. Il s’agit du meilleur classement de l’équipe féminine à cette épreuve depuis 2001.

Katherine Stewart-Jones a d’abord offert une excellente performance et les Canadiennes étaient au quatrième échelon au moment du relais, à moins de sept secondes de la tête.

« Je savais que le premier segment était un peu moins fort que le deuxième en classique. Et les années précédentes, le 5 kilomètres classique était dans mes meilleures courses », a souligné l’athlète de Chelsea en entrevue à Sportcom. « Au début, j’avais dit vouloir concéder moins de 15 secondes à la leader. J’ai réussi et je suis vraiment contente de ma course. »

« Dans un 5 kilomètres, on commence toujours vite et il y a tout le temps du monde qui va lâcher après le premier 2,5 parce que tu as de l’acide lactique en masse. Mon but était de ne pas trop stresser et ensuite de prendre une meilleure place quand d’autres commencent à être fatiguées », a-t-elle mentionné à propos de son plan de match, tout en saluant le travail des farteurs de l’équipe alors que ces Championnats sont présentés dans une température printanière.

Dahria Beatty a ensuite pris le relais, suivie de Cendrine Browne (Prévost) et de Laura Leclair (Chelsea). Les Canadiennes ont terminé la course à 3 minutes 42,1 secondes des championnes.

« Je suis vraiment fière de notre équipe aujourd’hui. Nous avons vraiment tout donné, a ajouté Stewart-Jones. Les filles ont super bien skié et je pense que ça nous donne confiance pour l’année prochaine. »

Cendrine Browne a parlé d’une même voix, soulignant les efforts de toute l’équipe.

« On voulait faire un top-10. Nous partions neuvièmes et nous voulions faire la même chose ou mieux, alors on peut dire objectif accompli », a-t-elle dit, en plus d’ajouter que l’équipe vise un top-8 aux Jeux olympiques de Pékin en 2022.

La Norvège a remporté la médaille d’or. Therese Johaug a ainsi gagné son troisième titre de ces Mondiaux après le skiathlon et le 10 kilomètres libre. Les athlètes de la Russie (+ 26,6 secondes) et de la Finlande (+ 46,2 secondes) ont complété le podium.

Aux derniers Championnats du monde en 2019, l’équipe canadienne s’était classée 12e au relais féminin. En 2001, le Canada avait pris le sixième rang à Lahti, en Finlande.

Le relais masculin 4×10 kilomètres se tiendra vendredi. La dernière épreuve féminine au programme de ces Championnats du monde sera le 30 kilomètres classique (départ groupé) samedi.

(Crédit photo : Nordic Focus, archives)