Antoine Cyr et ses coéquipiers se démarquent sous les intempéries

Antoine CyrCourtoisie

Antoine Cyr

 

Montréal, 5 mars 2021 (Sportcom) – Les conditions météorologiques ont donné du fil à retordre à Antoine Cyr et ses coéquipiers lors du relais masculin 4×10 kilomètres disputé vendredi, aux Championnats du monde de ski de fond qui se déroulent à Oberstdorf, en Allemagne. La formation, qui comptait aussi sur les services de Graham Ritchie, Russell Kennedy et Rémi Drolet, a tout de même été en mesure de se distinguer en se classant dixième.

« Nous avons fait une très belle performance aujourd’hui (vendredi), surtout dans ces conditions. Nous ne sommes pas habitués à skier dans de telles circonstances, mais nous avons quand même été capables de nous démarquer », a fait savoir Antoine Cyr à l’issue de cette épreuve disputée sous un mélange de pluie et de neige, le tout, avec une température avoisinant le point de congélation.

Utilisé comme deuxième relayeur lors de cette course, Cyr a signé un temps de 27 minutes 45,6 secondes, le meilleur de son équipe et le septième du jour à cette épreuve. De quoi réjouir celui qui en est à une première présence en Championnats du monde au niveau senior.

« Quand j’ai reçu le relais, le rythme était super rapide et certains pays ont été décrochés. Personnellement, j’ai été capable de suivre, mais à la fin, il m’en a manqué juste un tout un petit peu pour terminer mon relais avec le peloton de tête. Je demeure quand même satisfait. J’ai super bien skié et je suis très content de ma performance. »

Au final, le quatuor de l’unifolié a conclu à 4 minutes 31,9 secondes des Norvégiens (1 h 52 min 39 s) qui remportent un onzième titre mondial de suite à cette épreuve. Les athlètes représentant la Russie (+12 secondes) et les Français (+1 minute 12,6 secondes) ont respectivement mis la main sur l’argent et le bronze.

« Le parcours était extrêmement difficile et ces pays étaient un peu plus à l’aise, surtout dans ces conditions. Pour nous, une dixième place, c’est très bon ! Nous sommes contents du résultat et il y a toujours place à l’amélioration. Nous reviendrons encore plus fort dans deux ans », a conclu Cyr, qui disputera le 50 kilomètres style classique départ groupé, dimanche, en conclusion de ces Championnats du monde.

Entre temps, ses coéquipières Cendrine Browne et Katherine Stewart-Jones participeront au 30 kilomètres style classique samedi.