Journée occupée pour Israel Start-Up Nation

Piccoli2020_Noa Toledo Arnon Israel Start-Up NationNoa Toledo Arnon Israel Start-Up Nation

Montréal, 3 avril 2021 (Sportcom) – La formation Israel Start-Up Nation a pu compter sur les services de deux Québécois, samedi, au Grand Prix Miguel Indurain. James Piccoli et Robin Plamondon ont aidé leur coéquipier Krists Neilands à se classer au sixième rang (+21 secondes) de cette course d’une journée disputée à Estella, en Espagne.

L’Espagnol Alejandro Valverde de l’équipe Movistar a attaqué avec une dizaine de kilomètres à parcourir et a signé sa première victoire depuis 2019 en affichant un temps de 5 h 10 min 47 s. Le Kazakh Alexey Lutsenko (+6 secondes) et l’Espagnol Luis Leon Sanchez (+15 secondes), tous deux de la formation Astana – Premier Tech, ont complété le podium.

C’est la troisième fois de sa carrière que Valverde triomphe à cette course d’une journée. Il avait également gagné en 2018 et en 2014.

James Piccoli a fait partie de l’action aux côtés de ses coéquipiers Krist Neilands et Ben Hermans en fin de parcours. Le Montréalais a d’ailleurs tenté une attaque avec moins de 50 kilomètres à faire et a finalement été le 26e cycliste à compléter les 203,2 kilomètres, à 1 minute 8 secondes du vainqueur.

« Honnêtement, ç’a bien été et on a pu jouer avec Ben et Krists à la fin, a commenté Piccoli. On voulait animer la course et jouer dans la finale, et on l’a fait ! Les jambes s’en viennent et j’ai hâte au Tour du Pays basque », a-t-il ajouté, alors que cette course aura lieu du 5 au 10 avril.

« Je suis très satisfait de la façon dont l’équipe a couru aujourd’hui (samedi) », a affirmé par communiqué le directeur sportif de la formation, Oscar Guerrero Celaya. « Nous voulions courir de manière agressive, car nous savions que ce serait une course difficile à contrôler. C’est pourquoi nous avons lancé des attaques tardives avec Piccoli et Hermans. »

Robin Plamondon, plus jeune compétiteur de la journée, s’est quant à lui classé 91(+20 minutes 47 secondes). Le Montréalais de 21 ans prenait part à sa deuxième course de la saison, lui qui avait terminé au 84e rang du Paris-Troyes, au mois de mars.