« Mike Woods a montré qu’il est super fort » – James Piccoli

JamesPiccoli2021_ToniVilchesPhoto: ToniVilches

Montréal, 6 avril 2021 (Sportcom) – Le Canadien Michael Woods a profité de l’aide de ses coéquipiers chez Israel Start-Up Nation, dont le Québécois James Piccoli, pour prendre le cinquième rang de la deuxième étape du Tour du Pays basque présentée mardi, en Espagne.

L’Espagnol Alex Aranburu (Astana-Premier Tech) en a profité pour offrir à sa formation sa première victoire de la saison. Il s’est imposé en solo et son coéquipier Omar Fraile a suivi quinze secondes plus tard aux côtés d’une douzaine de coureurs, dont le Slovène Tadej Pogacar (UAE-Team Emirates), troisième, et Woods.

Le Canadien était en tête de ce groupe après le dernier virage du parcours qui se terminait en montée, mais il s’est fait devancer pour la deuxième place, ratant du même coup les 10 secondes de bonification qui étaient rattachées.

« Ça s’est bien passé et mes coéquipiers m’ont placé en bonne position. J’ai attaqué trop tôt et les gars m’ont rattrapé dans les 50 derniers mètres, mais je suis content et fier de notre course. Ça augure bien pour les prochains jours », a commenté le cycliste originaire d’Ottawa.

Victime d’une crevaison avant la dernière montée de la journée, James Piccoli s’est quant à lui classé 137e (+9 minutes 15 secondes) parmi le dernier peloton à rallier la ligne d’arrivée. Le travail collectif dont son équipe a fait preuve durant cette course de 154,8 kilomètres avait tout de même de quoi satisfaire le Montréalais.

« On est super contents du travail d’équipe qu’on a fait et Mike Woods a montré qu’il est super fort. Personnellement, j’ai été malchanceux, mais je m’attends à pouvoir aider Mike demain (mercredi) pour obtenir un autre bon résultat ! » a déclaré Piccoli.

La veille, il avait également obtenu une 137e place lors de la course contre-la-montre de 14 kilomètres présentée à Bilbao, en ouverture de ce Tour de six étapes.

Le Slovène Primoz Roglic (Jumbo-Visma), qui avait été le plus rapide lundi, a fini sixième mardi et demeure au sommet du classement général provisoire. Il détient désormais une avance de 5 secondes sur Alex Aranburu. La performance de Michael Woods lui a permis de grimper provisoirement au 19e échelon (+1 minute 7 secondes).

La compétition reprendra mercredi avec une étape de 167,7 kilomètres.