Escrime en fauteuil roulant – Coupe du monde

Journée difficile pour Matthieu Hébert au fleuret

HebertMatthieu2018_1
Photo Facebook/Fédération canadienne d'escrime 

Montréal, 22 mars 2019 (Sportcom) – La journée a été « très difficile, voire à oublier » pour l’escrimeur Matthieu Hébert, lui qui s’est classé 37e au fleuret de la classe A, vendredi à la Coupe du monde de Pise, en Italie.

Lire la suite


Escrime en fauteuil roulant – Coupe du monde

Matthieu Hébert fait un pas de plus vers Tokyo

Hebert_Matthieu
Photo Heather Maclaren, Défi sportif Altergo 

Montréal, 21 mars 2019 (Sportcom) – Non seulement il fait preuve de constance, mais Matthieu Hébert creuse aussi peu à peu l’écart qui le sépare de ses principaux rivaux dans sa course vers les Jeux paralympiques de Tokyo. L’escrimeur en fauteuil roulant l’a à nouveau démontré, jeudi, en prenant le 21e rang au sabre dans la classe A à la Coupe du monde de Pise, en Italie.

Lire la suite


Escrime en fauteuil roulant – Jeux mondiaux de l’IWAS

« Une compétition à oublier » pour Pierre Mainville

mainvillepierre2
Photo Escrime Canada 

Montréal, 13 février 2019 (Sportcom) – L’escrimeur en fauteuil roulant Pierre Mainville a connu deux journées de compétition difficiles aux Jeux mondiaux de l’IWAS (International Wheelchair & Amputee Sports Federation) de Charjah, aux Émirats arabes unis.

Lire la suite


Escrime en fauteuil roulant – Jeux mondiaux de l’IWAS

Matthieu Hébert termine 33e

HebertMatthieu
 

Montréal, 11 février 2019 (Sportcom) – Le parcours de l’escrimeur en fauteuil roulant Matthieu Hébert s’est arrêté dans le tableau des 64, lundi, aux Jeux mondiaux de l’IWAS (International Wheelchair & Amputee Sports Federation) qui ont lieu à Charjah, aux Émirats arabes unis.

Lire la suite


Escrime en fauteuil roulant – Coupe du monde

En attendant Tokyo

MainvillePierre2018
Photo Sportcom 

Montréal, 14 décembre 2018 (Sportcom) – Présentement à Kyoto pour une Coupe du monde d’escrime en fauteuil roulant, Pierre Mainville et Matthieu Hébert gardent tout de même un œil sur Tokyo. Respectivement 20e et 31e à l’épée dans leur classe habituelle, les deux Québécois savent que leurs résultats comptent déjà dans le processus de sélection en vue des Jeux paralympiques de 2020.

Lire la suite