Escrime

Une décision qui aurait pu attendre selon Maximilien Van Haaster

VanHaasterMaximilien_2018
Fédération canadienne d'escrime 

Montréal, 23 mars 2020 (Sportcom) – « J'aurais aimé que le Canada attende de voir la décision que le CIO allait prendre », a admis l’escrimeur Maximilien Van Haaster après qu’Équipe Canada ait annoncé qu’aucun Canadien n’allait participer aux Jeux olympiques de Tokyo au mois de juillet, si JO il y a.

Lire la suite


Escrime – Coupe du monde

Courte journée pour les équipes de sabre canadiennes

PolossifakisJoseph_Montreal
Photo Roger Lauzon 

Montréal, 8 mars 2020 (Sportcom) – Après le volet individuel présenté samedi, les équipes de sabre canadiennes participaient aux tournois par équipe en Coupe du monde, dimanche. Elles ne sont toutefois pas parvenues à atteindre les quarts de finale.

Lire la suite


Escrime – Coupe du monde et Grand Prix

Une victoire mentale pour Gabriella Page, 22e à Athènes

PageGabriella2018
Photo Facebook/Gabriella Page 

Montréal, 7 mars 2020 (Sportcom) – À moins de 140 jours de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Tokyo, des athlètes, partout dans le monde, tentent toujours d’inscrire leur nom sur un billet d’avion vers le Japon. C’est le cas de l’escrimeuse Gabriella Page, en action cette fin de semaine à la Coupe du monde d’Athènes, en Grèce.

Lire la suite


Escrime

Julien Camus, la clé du succès au fleuret masculin

equipe_canada_fleuret_2020
Photo: Eva Pavia, Team Bizzi 

Montréal, 3 mars 2020 (Sportcom) – La qualification olympique du fleuret masculin en vue des Jeux olympiques de Tokyo est la première depuis ceux de Séoul, en 1988. Si la formation canadienne avait déçu bien des gens en ratant le tournoi à Rio, l’arrivée de l’entraîneur Julien Camus est venue changer la donne au sein du programme national.

Lire la suite


Escrime

Une qualification olympique à bout de bras

VanHaasterMaximilien_2018
Fédération canadienne d'escrime 

Montréal, 3 mars 2020 (Sportcom) – En Égypte pendant 7 jours, à la mi-février, les fleurettistes canadiens ont réussi à qualifier le pays pour les Jeux de Tokyo, une première en 32 ans au fleuret masculin. Ils n’auraient jamais pu obtenir leur laissez-passer olympique sans le dévouement exceptionnel d’un entraîneur qui a toujours cru en leur rêve olympique. Pourquoi? L’absence de soutien de la fédération nationale.

Lire la suite